Racisme : un député LaREM menacé de mort

Dans ce contexte de crise des "gilets jaunes", des députés de LaREM sont menacés régulièrement. L’un d’entre eux a reçu une lettre anonyme à caractère raciste et des menaces de mort.

Jean-François Mbaye (député LaREM du Val-de-Marne) est toujours très choqué. Le député vient de recevoir une lettre anonyme entre insultes racistes et menaces de mort. Il lit : "En 1962, les Algériens ont dit aux colons, ‘c’est la valise ou le cercueil ?’ Mbaye on te dit la même chose et comme tu ne vas pas obtempérer, on va tout simplement te mettre une balle dans la tête. Le climat actuel s’y prête bien. Les victimes d’accidents de chasse augmentent. Tu vas mourir".

Banalisation de ce type de lettres

Du dégoût pour le député. "Je suis rempli de haine quand je lis ça. Ces propos-là ne reflètent absolument pas mon pays. Parce que mon pays c’est la France". Pour lui, hors de question de banaliser de telles choses, il va porter plainte. "C’est en rendant public ce genre de courrier qu’on pourra se rendre compte que le racisme en France, ce n’est pas fini", dit-il.
Dans cette même lettre, deux autres députés sont visés : Laetitia Avia et Hervé Berville. Richard Ferrand a apporté son soutien, comme dans l’opposition où l’on dénonce "des propos condamnables". SOS racisme a décidé de se constituer partie civile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député LREM Jean-François Mbaye à l\'Assemblée nationale, le 27 juillet 2017.
Le député LREM Jean-François Mbaye à l'Assemblée nationale, le 27 juillet 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)