Racisme : des députés menacés de mort

Un député de la majorité a reçu une lettre de menace de mort. Il a décidé de porter plainte, mais depuis quelque temps, il semble qu'on ait affaire à une véritable campagne d'intimidation. 

FRANCE 2

Jean François Mbaye fait partie des nouveaux députés LREM. Élu en Seine-et-Marne, il se voit aujourd'hui menacé de mort avec une lettre anonyme, ouvertement raciste, et glaçante."Tu es ce qu'on appelle un noir de service. On va tout simplement te mettre une balle dans la tête, le climat actuel s'y prête bien. Les victimes d'accident de chasse augmentent. Tu vas mourir", lit celui qui vient de porter plainte.

Une campagne d'intimidation

Jean François Mbaye se dit choqué et dépité. "Le premier sentiment, c'est que j'ai envie de vomir quand je vois ça", confie-t-il. Dans ce même courrier, deux autres députés de la majorité sont également ciblés. Il s'agit de Laetitia Avia et d'Hervé Berville. La lettre ne fait pas référence aux "gilets jaunes", mais depuis deux mois, une compagne d'intimidation vise des parlementaires de la majorité, parfois désespérés. Avec les dégradations et les menaces sur les élus, certains spécialistes redoutent une surenchère dans la violence. Plusieurs enquêtes sont en cours, mais on compte à ce jour très peu de condamnations.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JACQUES DEMARTHON / AFP)