Pour François Hollande, le mouvement des "gilets jaunes" arrive à sa "conclusion"

"Le fait qu'il y ait eu des annonces" de la part de l'exécutif "prouve que ce mouvement a pu être utile", juge l'ancien chef de l'Etat, qui s'est exprimé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

François Hollande, le 15 décembre 2018, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), lors d\'une séance de dédicace de son livre ua théâtre municipal
François Hollande, le 15 décembre 2018, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), lors d'une séance de dédicace de son livre ua théâtre municipal (MAXPPP)

"Le mouvement des 'gilets jaunes' est, je pense, dans sa phase de conclusion." Voici l'analyse de François Hollande. L'ancien président de la République a fait part de son opinion, en marge d'une séance de dédicaces au théâtre municipal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Et François Hollande de poursuivre : "Il y a un mouvement qui a duré déjà longtemps et qui doit trouver, je pense, son dénouement, et c'est ce que beaucoup espèrent, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas dans l'avenir, s'il y a d'autres raisons, des mouvements qui se lèveront."

L'ex-locataire de l'Elysée juge que ce mois de mobilisation partout en France a produit son effet, obligeant Emmanuel Macron a faire des annonces lundi. "Le fait qu'il y ait eu des annonces prouve que ce mouvement a pu être utile, puisqu'il a donné lieu à des avancées qui, pour une partie de la population, seront reconnues et significatives."

Mais François Hollande prévient : "Maintenant, il y a d'autres frustrations d'autres colères, il faudra continuer à les entendre." Selon lui, "c'est maintenant aux organisations représentatives, aux syndicats, aux grandes associations, aux formations politiques, d'assurer le dialogue et la suite". L'ancien président socialiste était attendu par quelques "gilets jaunes", mais il ne les a pas rencontrés, selon un journaliste de La Voix du Nord présent sur place.