Cet article date de plus de deux ans.

Portraits croisés d’irréductibles "gilets jaunes"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Portraits croisés d’irréductibles "gilets jaunes"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Sylvie Pille et Najet Farah sont deux "gilets jaunes" convaincus. France 3 dresse leurs portraits.  

Ils ont fait toutes les manifestations et sont encore dans la rue, samedi 27 avril, pour la 24e fois. À Marseille (Bouches-du-Rhône), Sylvie Pille, retraitée de l’Éducation nationale et à Paris, Najet Farah, technicien en télécommunication. Tous deux se disent "déçus" par les annonces du président de la République, prononcées lors d’une conférence de presse jeudi 25 avril.

Se battre pour les autres

Sylvie Pille est une "gilet jaune" de la première heure. Comme chaque samedi, avant d’aller manifester, la retraitée retrouve ses camarades à Pont-de-l’Étoile (Bouches-du-Rhône), dans un petit village gaulois construit derrière un rond-point. L’ancienne enseignante touche 2 800 euros de retraite chaque mois, un montant qu’elle estime confortable. Elle affirme se battre pour les autres. À Paris, comme chaque samedi, Najet Farah est en tête de cortège. Il est aussi déterminé que Sylvie Pille à ne rien lâcher.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.