Plusieurs figures des "gilets jaunes" annoncent la création d'un "socle commun" pour le mouvement

L'objectif est créer un "puissant organe de contestation collectif" pour peser dans le débat public.

L\'une des figures des \"gilets jaunes\", Jérôme Rodrigues, lors d\'une manifestation à Paris, le 23 mars 2019.
L'une des figures des "gilets jaunes", Jérôme Rodrigues, lors d'une manifestation à Paris, le 23 mars 2019. (EDOUARD RICHARD / HANS LUCAS / AFP)

Plusieurs figures des "gilets jaunes" ont cosigné un communiqué de presse, samedi 22 juin, jetant les bases d'un "socle commun" pour le mouvement. L'objectif est de créer un "puissant organe de contestation collectif" pour peser dans le débat public, qui "ne pourra être ignoré et défendra les intérêts des citoyens et les biens communs à tous". Le texte de trois pages est notamment signé par Jérôme Rodrigues, Maxime Nicolle, Priscillia Ludosky et Julien Pariente. 

Rappelant les principales revandications des "gilets jaunes", ils promettent la création de leurs "propres organes de contrôle citoyens", leurs "propres médias", leurs "propres circuits d'approvisionnement en agroalimentaire" ou encore leurs "propres établissements d'épargne éthique".

Ce communiqué annonce également une série de manifestation entre juin et le novembre. "Dix-sept actions de désobéissance civile visant le CAC 40 dans tout le pays" sont notamment prévues le 17 novembre, date du premier anniversaire du mouvement des "gilets jaunes", s'il reste "sans réponse" après "un an de lutte".