Pas de coup de pouce au Smic : "Il faut beaucoup de monde dans la rue samedi", réagit Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT a demandé au gouvernement une hausse importante pour porter le salaire minimum à 1 800 euros.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

"Il faut exiger plus fort et plus nombreux une revalorisation importante du Smic", a déclaré Philippe Martinez sur franceinfo mercredi 28 novembre. Le secrétaire général de la CGT a réagi aux propos du Premier ministre, Édouard Philippe, qui venait d'annoncer sur BFMTV-RMC qu'il y aurait une "revalorisation légale" du salaire minimum au 1er janvier, mais pas de coup de pouce supplémentaire. 

Des manifestations samedi

"Il faut beaucoup de monde dans la rue samedi", a aussi lancé le responsable de la CGT, qui appelle à manifester le 1er décembre, un calendrier qui pourrait coïncider avec celui des "gilets jaunes""C'est une date que nous avions prévue depuis longtemps autour des questions de précarité et de chômage, mais plus globalement sur l'urgence sociale. Il y aura une manifestation sur Paris et en province", a-t-il précisé.

Avant l'annonce faite par Édouard Philippe, Philippe Martinez avait demandé un geste fort de la part du gouvernement et d'Emmanuel Macron. "Un coup de main", et pas seulement "un coup de pouce" pour porter le salaire minimum "à 1 800 euros", avait-il réclamé. "Un exemple concret qui permettrait en partie de répondre à cette urgence sociale", a ajouté Philippe Martinez.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, le 28 novembre 2018 sur franceinfo.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, le 28 novembre 2018 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)