Mesures gouvernementales : qui va régler la facture à 10 milliards d'euros ?

Sur le plateau du 20 Heures, la journaliste Alexandre Bensaïd fait le point sur le montant de la facture des mesures annoncées par Emmanuel Macron et la manière dont elle sera payée.

FRANCE 2

Entre les mesures annoncées par Emmanuel Macron lundi 10 décembre au soir et l'annulation de la suspension de la hausse des taxes sur le carburant, la facture se chiffre à 10 milliards d'euros pour l'État. "C'est le chiffre que donne Bercy. Certains économistes parlent de 15 milliards d'euros qui auraient été concédés aux 'gilets jaunes'. Faute d'un virage social, c'est certainement un virage budgétaire. Emmanuel Macron promet plus d'argent aux ménages sans pour autant renoncer à sa politique pro-entreprises. La facture, c'est l'État qui va la payer, donc les Français", explique la journaliste Alexandra Bensaïd sur le plateau de France 2.

Le déficit grimpe de 2,8 à 3,4%

Cela veut-il dire que le déficit du budget français va se creuser de 10 milliards d'euros ? "En 2019, ça dérape", confirme la journaliste. "Pour l'instant, le déficit devait être à 2,8%. Avec les mesures, il grimperait à 3,4%. Ce n'est pas du tout ce à quoi Paris s'était engagée auprès de ses partenaires européens. Bercy et Matignon sont actuellement en train de travailler sur des mesures pour atténuer cette sortie de route : peut-être des économies via une mise à contribution des entreprises. En 2019, le totem des 3% de déficit n'est plus absolu, et c'est un sacré virage pour Emmanuel Macron. Rome, à qui on a fait la leçon, se moque. Paris va aller dire à Berlin et Bruxelles que ce n'est que temporaire, que d'autres réformes vont arriver, ce qui reste à prouver", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de l\'allocution télévisée, le 10 décembre 2018, à Paris.
Emmanuel Macron lors de l'allocution télévisée, le 10 décembre 2018, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)