Mesures gouvernementales : comment impliquer les entreprises ?

En duplex depuis le palais de l'Élysée, à Paris, la journaliste Catherine Demangeat revient sur la réception à l'Élysée par Emmanuel Macron des députés de la majorité et de représentants du secteur bancaire mardi 11 décembre.

FRANCE 3

Emmanuel Macron reçoit mardi 11 décembre au soir les députés de la majorité pour poursuivre le travail de pédagogie. Plus tôt dans la journée, il a reçu les représentants du secteur bancaire, avec la volonté de faire des annonces concrètes sur le pouvoir d'achat des Français. "Les banquiers ont pris plusieurs engagements. D'abord, les tarifs bancaires seront gelés en 2019 pour tout le monde. Ensuite, les frais d'incidents bancaires seront plafonnés à 25 € par mois, ce qui concerne potentiellement 3,6 millions de personnes parmi les plus fragiles et cela représente 500 à 600 millions d'euros de pouvoir d'achat", explique la journaliste Catherine Demangeat sur le plateau de France 3.

Les chefs d'entreprise priés de participer à l'effort collectif

"Enfin, les crédits pour la transition écologique seront facilités. Des mesures comme le prêt à taux zéro sont à l'étude pour permettre, par exemple, de remplacer une chaudière. Demain [mercredi 12 décembre], le chef de l'État recevra des chefs d'entreprise pour leur demander de faire eux aussi un effort, de participer à l'effort collectif. Mardi soir, il a invité les députés de la majorité, qui sont autant de relais sur le terrain pour défendre les mesures annoncées. Autant dire que c'est la mobilisation générale à l'Élysée pour éviter de nouvelles manifestations samedi prochain", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dirigeants d\'entreprises expliquent à franceinfo pourquoi ils comptent verser ou non la prime exceptionnelle suggérée par Emmanuel Macron. 
Des dirigeants d'entreprises expliquent à franceinfo pourquoi ils comptent verser ou non la prime exceptionnelle suggérée par Emmanuel Macron.  (GARO / PHANIE / AFP)