Mesures "gilets jaunes" : le financement fait débat

La croissance pourrait être impactée par le coût des mesures présentées à l'Assemblée nationale, mercredi 19 décembre, pour relancer le pouvoir d'achat. On parle d'un peu plus de 10 milliards d'euros à trouver.

FRANCE 2

Après les promesses aux "gilets jaunes", le casse-tête du financement des mesures. L'exécutif doit trouver 10 milliards d'euros. Bercy a déjà prévenu, environ 60% de cette somme sera empruntée et augmentera donc le déficit du pays. Les 40% suivants seront financés par de nouvelles ressources et des économies. Pour le Parti socialiste, il est irresponsable de laisser autant filer l'endettement. "Tout le problème d'Emmanuel Macron c'est que c'est un tour de passe-passe. Ce sont les Français eux-mêmes qui vont se payer cette augmentation du pouvoir d'achat. La dette, tous les Français le savent, un jour il faut la rembourser", fustige Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste.

La baisse d'impôt sur les sociétés reportée

Du côté des nouvelles ressources, le gouvernement prépare une taxe sur le numérique, la suppression de certaines niches fiscales et surtout le report de la baisse de l'impôt sur les sociétés dont le chiffre d'affaires dépasse 250 millions d'euros. Actuellement, elles sont imposées à hauteur de 33%. Emmanuel Macron avait prévu une baisse de leur imposition, à 31%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Insee a revu la croissance française à la hausse au 1er trimestre 2016, à 0,6% au lieu de 0,5%.
L'Insee a revu la croissance française à la hausse au 1er trimestre 2016, à 0,6% au lieu de 0,5%. (KLAUS OHLENSCHLAGER / PICTURE ALLIANCE / AFP)