Le grand débat national entre dans le concret

Le grand débat national commence mardi 15 janvier. Emmanuel Macron donnera le coup d'envoi dans l'Eure. Les contours restent flous. Deux ministres coordonneront l'opération.

France 3

Grand Bourgtheroulde (Eure) s'apprête à recevoir dans son gymnase Emmanuel Macron pour le coup d'envoi du grand débat national mardi 15 janvier. Le bourg de 3 800 habitants se calfeutre par crainte de débordements, même si le maire Vincent Martin se veut rassurant. Sur le grand débat, les Normands restent dubitatifs et beaucoup avouent ne pas avoir lu sa lettre.

Des garanties d'indépendance

Malgré ce scepticisme, sur le terrain, les choses s'organisent. Chaque commune recevra un kit composé de données statistiques locales afin d'organiser le débat. Un duo de ministres sera chargé d'animer le débat : Sébastien Lecornu pour les élus locaux et Emmanuelle Wargon pour la société civile. Des référents départements seront nommés par les préfets pour traiter les demandes localement. Un collège de cinq garants sera désigné vendredi, ainsi qu'un comité de suivi composé des différentes formations politiques. Pour l'exécutif, il sera de garantir les conditions d'indépendance du débat. Le calendrier est connu. Les débats se dérouleront jusqu'au 15 mars. Conclusions d'ici le 15 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Grand-Bourgtheroulde, dans l\'Eure
Grand-Bourgtheroulde, dans l'Eure (France 3)