Le "gilet jaune" Maxime Nicolle, alias Fly Rider, a porté plainte notamment pour "menace de mort" sur les réseaux sociaux

Maxime Nicolle affirme avoir à disposition de nombreuses vidéos, messages et mails.

Maxime Nicolle, figure des \"gilets jaunes\", lors de la manifestation du 1er-Mai 2019, à Paris.
Maxime Nicolle, figure des "gilets jaunes", lors de la manifestation du 1er-Mai 2019, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

La figure emblématique des "gilets jaunes", Maxime Nicolle (alias Fly Rider), a annoncé sur Facebook avoir porté plainte notamment pour "menace de mort". Son avocat, Juan Branco, joint par franceinfo samedi 17 août, confirme le dépôt de cette plainte jeudi 15 août à la gendarmerie de Dinan (Côtes-d’Armor).

Plus précisément, la plainte a été déposée pour "menace de mort matérialisée par écrit, image ou autre objet", du 1 février au 15 août via les réseaux sociaux, "menace de crime", "harcèlement moral", "diffamation publique" et "menace de morts sous condition".

Maxime Nicolle a porté plainte pour \"menace de mort\".
Maxime Nicolle a porté plainte pour "menace de mort". (CAPTURE D'ÉCRAN / FACEBOOK)

Maxime Nicolle affirme avoir à disposition de nombreuses vidéos, messages et mails. La plainte sera transmise au procureur de la République qui décidera des suites à donner à cette procédure.