La 34e campagne des Restos du cœur débute avec toujours plus de bénéficiaires

Patrice Blanc, président des Restos du cœur, est l'invité du Soir 3 lundi 26 novembre.

France 3

La 34e campagne d'hiver des Restos du cœur débute mardi 27 novembre. 50% des bénéficiaires ont moins de 25 ans. "Ce sont des jeunes qui ne bénéficient pas des filets de sécurité qui existent pour les plus de 25 ans, le RSA par exemple. Ils sont en situation de rupture familiale ou leurs parents n'ont pas les moyens de les aider", explique Patrice Blanc, président des Restos du cœur, dans le Soir 3 lundi 26 novembre.

Des "gilets jaunes" dans les Restos du cœur

Depuis 1985, la liste des bénéficiaires s'allonge. Personne n'est arrivé à réduire la précarité et la pauvreté. "C'est quelque chose dont notre société n'a pas à être fière", juge-t-il.

Le mouvement des "gilets jaunes" "ne nous étonne pas. On s'était aperçu que dans les zones rurales certaines personnes démunies ne pouvaient pas se déplacer vers les antennes des Restos. C'est pour ça qu'en montagne notamment, on a mis en place des centres itinérants", commente Patrice Blanc. "Il est certain qu'on recevra des "gilets jaunes" cet hiver", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un local des Restos du cœur, le 3 décembre 2007 à Mondeville (Calvados). 
Un local des Restos du cœur, le 3 décembre 2007 à Mondeville (Calvados).  (MYCHELE DANIAU / AFP)