Grand débat : Souillac bouclée pour l'arrivée de Macron

Pour accueillir le deuxième débat d'Emmanuel Macron face à 600 élus du Lot, la ville de Souillac a vu un gros dispositif mis en place vendredi 18 janvier.

Après la Normandie, Emmanuel Macron a choisi le Lot, vendredi 18 janvier, afin de mener son deuxième oral dans le cadre du grand débat national. Le chef de l'État se rend à Souillac, où un dispositif de sécurité imposant a été mis en place afin d'éviter les débordements. Ainsi, une centaine de manifestants en gilets jaunes ont fait part de leur mécontentement, face à des forces de l'ordre qui barraient le passage. Une ambiance tendue dans une ville de 3 600 habitants.

"Beaucoup trop de gendarmes"

Les manifestations ont été interdites, le marché annulé, et le mobilier urbain enlevé. Des contrôles d'identité ont même été mis en place. "On est arrivé là ce matin, il y en avait partout", s'étonne une habitante. "C'est le président de la République je veux bien. Mais beaucoup de gendarmes. Beaucoup trop de gendarmes pour notre petite ville", estime un riverain de la petite ville du Lot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, lors du lancement du grand débat national, mardi 15 janvier 2019.
Emmanuel Macron, lors du lancement du grand débat national, mardi 15 janvier 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)