Grand débat national : comment organiser une réunion, étape par étape

Pendant deux mois, les Français sont invités à organiser et à participer à des réunions dans le cadre du grand débat national lancé par le président de la République. Franceinfo a préparé un guide pratique. 

Capture d\'écran du site granddebat.fr.
Capture d'écran du site granddebat.fr. (GRANDDEBAT.FR)

Emmanuel Macron a donné, mardi 15 janvier, le top départ du grand débat national, lancé pour répondre à la colère des "gilets jaunes". Pendant cette consultation, qui durera jusqu'au 15 mars, citoyens, élus et associatifs pourront organiser et participer à des "réunions d'initiatives locales". Lors de ces événements, les Français sont invités à se réunir pour donner leur avis sur les quatre grands thèmes proposés par Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français : la fiscalité et les dépenses publiques, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté, et enfin l'organisation de l’État et des services publics.

Le but est de "permettre au gouvernement de faire évoluer sa politique" sur ces questions, assure à franceinfo la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, en charge de piloter cette consultation. Comment organiser un débat près de chez soi ? Comment animer ces rencontres et comment faire remonter les conclusions ? Franceinfo vous a préparé un guide pratique, étape par étape. 

1S'inscrire sur le site, trouver un lieu et choisir un thème

Vous devez tout d'abord vous inscrire sur le site granddebat.fr, vous connecter, puis déclarer votre réunion sur cette page. Vous devrez ensuite répondre à une série de questions : l'intitulé de votre réunion, son objet, les thèmes qui y seront abordés, un lieu et une date... "Pour que le débat puisse s’adresser au grand public, les réunions sont à organiser en priorité en soirée et le week-end", indique le kit numérique mis à disposition par le gouvernement.

Pour trouver un lieu à même de recevoir du public, le kit conseille de se tourner vers sa mairie pour réserver une salle municipale ou une salle des fêtes. Il est aussi possible de s'adresser à une association qui dispose d'un local. "Au cas où l’organisateur souhaite faire des captations de son, d’images ou réaliser une vidéo, il lui appartiendra de recueillir l’accord des participants au préalable", précise le document.

Il est aussi conseillé de choisir un des quatre thèmes proposés par Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français. Ces quatre gros dossiers regroupent chacun un très grand nombre de problématiques. L'exécutif recommande donc de "consacrer chaque débat à une seule thématique".

2Mobiliser les participants

Une fois la date et le lieu définis, il faut ramener du monde. Pour ça, il va falloir faire la publicité de l'événement. Sur les réseaux sociaux, d'abord, en faisant circuler l'information avec le hashtag #GrandDebat et en créant des groupes Facebook "comportant dans leur intitulé les thèmes du grand débat national".

Il est aussi conseillé de passer le mot aux conseils de quartiers près de chez vous et de demander à votre mairie de relayer l'information. Vous pouvez aussi aller faire du porte-à-porte et demander aux commerçants s'ils peuvent afficher un petit mot dans leurs locaux. "En cas de difficulté logistique pour la tenue d’un évènement, prendre contact avec la Mission grand débat national", prévient le site internet. 

3Animer la réunion 

C'est le jour J. Des dizaines de personnes ont répondu à votre appel et vous devez maintenant les accueillir et animer les débats. En introduction de la réunion, vous devez préciser les thématiques qui seront abordées et les modalités de restitution des discussions, en précisant bien qu’un compte-rendu sera rédigé. Vous pouvez inviter un des participants à prendre des notes pour vous aider.

Lors des discussions, "la parole doit circuler et ne pas être confisquée par quelques personnes", précise le kit. Précision importante, l'animateur doit "adopter une posture de neutralité vis-à-vis des participants, ne pas prendre parti pour tel ou tel raisonnement, proposition ou avis", comme l'explique la charte du débat "fondée sur les principes de pluralisme, d'argumentation, de transparence et de laïcité"

Si les participants sont plus de 40 ou 50, il est conseillé d’alterner les temps de dialogue entre des moments en petits groupes et des discussions tous ensemble. "Si des élus ou des décideurs publics participent à votre évènement, ils doivent adopter une posture d’écoute vis-à-vis des propos tenus", rappelle aussi le document. 

4Produire un compte-rendu 

Le débat est maintenant terminé, il faut donc produire un compte-rendu reprenant les grandes lignes et les conclusions des discussions. A la fin de chacune des fiches thématiques mises en ligne sur le site internet, vous trouverez des modèles à compléter pour chacun des thèmes :  les dépenses publiques, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté et l'organisation de l’État et des services publics

Pour soumettre le compte-rendu de votre débat, il existe plusieurs possibilités :

• Remplir le ou les formulaires concernés directement en ligne sur la plateforme en ligne granddebat.fr. Ceux-ci devraient être mis en ligne à partir du 21 janvier. 

• Télécharger les modèles de compte-rendus (cités plus haut), les imprimer, les compléter, les scanner et les envoyer directement, en version numérique, sur la plateforme. Là encore, cette fonctionnalité devrait être possible à partir du 21 janvier. 

• Enfin, il est aussi possible d'envoyer son compte-rendu par courrier postal à l'adresse suivante : Mission Grand Débat, 244, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris.

Chacun des participants pourra lui-même remplir son propre compte-rendu. L'organisateur est d'ailleurs invité à demander à tous les participants de le faire.