Grand débat national : Chantal Jouanno jette l'éponge

La présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP) a décidé de ne pas piloter le grand débat national, après avoir vu son salaire pointé du doigt et faire polémique.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Elle a vite répondu à la polémique concernant son salaire. Chantal Jouanno, qui devait piloter le grand débat national, a choisi de ne pas le présider afin d'éviter de parasiter le processus, du fait de son salaire de 14 666 € brut par mois, pointé du doigt ces derniers jours. Au 20 Heures de France 2, mardi 8 janvier, elle a jeté l'éponge, sans démissionner de la présidence de la Commission nationale du débat public (CNDP).

L'opposition juge le débat peu crédible

"Le débat est légitime", a-t-elle admis avant de se retirer du débat. "Le gouvernement a inventé quelque chose qui aujourd'hui le dépasse", a rétorqué le débuté LR Éric Woerth. "On vient nous dire 'on va organiser un débat', mais ça ne servira à rien puisqu'on n'en tiendra pas du tout compte", a de son côté tancé Marine Le Pen. La consultation doit débuter le 15 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chantal Jouanno, le 31 août 2017.
Chantal Jouanno, le 31 août 2017. (VINCENT ISORE / MAXPPP)