Grand débat : des ministres sur une plateforme de jeux

Pour impliquer les jeunes dans le grand débat, le Premier ministre, Édouard Philippe, a participé ce mardi 19 février au matin à un "débathon", un débat sur Twitch, une plateforme internet de jeux vidéos. Il a pu échanger avec des influenceurs, des gamers et des jeunes.

C'est une première. Un chef du gouvernement invité sur une plateforme de streaming en direct, spécialisée notamment dans les jeux vidéo. Objectif : s'adresser aux jeunes, aux 18-35 ans peu impliqués dans le grand débat national. Forcément, le ton est différent. C'est un feu roulant de questions qui traduisent les préoccupations bien particulières des jeunes, l'une sur le droit de vote à 16 ans, l'autre sur la défiance vis-à-vis des politiques. 

"Participer, c'est vraiment le message"

À l'issue de cette séance d'une trentaine de minutes, les réactions des jeunes sont partagées. "J'attends de voir si véritablement on sera écoutés, ou si vraiment on fait ça juste pour se présenter, serrer des mains et montrer qu''on est à l'écoute", indique Amélie Coispel, apprentie comédienne. "Participer, c'est vraiment le message. Parce que sinon, ça ne sert à rien de se plaindre", estime un jeune homme. Une dizaine de ministres doivent se succéder toute la journée pour ce "débathon", comme il a été baptisé. 11 heures d'échange dans cette formule inédite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de Twitch au Tokyo Game Show, au Japon, le 21 septembre 2018.
Le logo de Twitch au Tokyo Game Show, au Japon, le 21 septembre 2018. (MARTIN BUREAU / AFP)