"Gilets jaunes" : une mobilisation en baisse à Paris

Quelque 8 000 policiers sont mobilisés dans la capitale, samedi 15 décembre, pour empêcher que des violences surviennent, comme ce fut le cas la semaine dernière.

France 3

Il y a beaucoup moins de manifestants, samedi 15 décembre pour cette nouvelle mobilisation des "gilets jaunes", que la semaine dernière. Quelques débordements ont eu lieu dans la matinée, sur les Champs-Élysées à Paris. Des manifestants ont forcé des barrages de police avant de remonter vers la place de l'Étoile. Quelques heures plus tôt, les "gilets jaunes" sont arrivés dans le calme. Moins nombreux que la semaine dernière, ils semblent néanmoins déterminés à se faire entendre coûte que coûte. À l'unisson, ils scandent "Macron, démission".

"Ce n’est pas avec 100 euros que l'on va faire quelque chose"

"C'est le peuple qui est fatigué et qui veut en découdre", explique un manifestant. "Ce n’est pas avec 100 euros que l'on va faire quelque chose : on les a déjà ces primes-là", complète un autre "gilet jaune". La discussion est parfois houleuse avec celles et ceux qui ne sont pas d'accord. Pendant ce temps, certains en profitent pour faire une performance artistique. Des femmes habillées en Marianne font face à un cordon de policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes déguisées en statues de Marianne, le 15 décembre 2018, lors d\'une manifestation sur les Champs-Elysées, à Paris.
Des femmes déguisées en statues de Marianne, le 15 décembre 2018, lors d'une manifestation sur les Champs-Elysées, à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)