"Gilets jaunes" : une figure du mouvement a été arrêtée à Paris

Éric Drouet a été arrêté à Paris pour organisation d'une manifestation non déclarée. Selon la police, il se dirigeait vers les Champs-Élysées alors même qu'il avait appelé sur Facebook à mener une action.

France 2

À deux pas de la Concorde et de l'Élysée, Éric Drouet, l'une des principales figures des "gilets jaunes", est arrêté. Il est sur le point d'être placé en garde à vue pour avoir organisé un rassemblement non déclaré en préfecture. "On n’a rien fait, on n'a pas de "gilets jaunes", on ne manifeste pas. On était venu faire un hommage du coup on est parqué comme à chaque fois", expliquait le manifestant quelques minutes avant son interpellation. 

Réactions politiques immédiates

Immédiatement, la France insoumise et le Rassemblement national réagissent sur Twitter. "Abus de pouvoir. Une police politique cible et harcèle désormais les animateurs du mouvement gilet jaune", a ainsi déclaré Jean-Luc Mélenchon. "L'interpellation d'Éric Drouet montre que le pouvoir perd les pédales. Elle ne peut qu'alimenter une indignation justifiée", a pour sa part écrit Wallerand de Saint-Just. Le 22 décembre dernier, Éric Drouet avait déjà été interpellé pour port d'armes prohibé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Éric Drouet le 23 décembre 2018 au palais de justice de Paris après sa première interpellation.
Éric Drouet le 23 décembre 2018 au palais de justice de Paris après sa première interpellation. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)