"Gilets jaunes" : un Nordiste gravement blessé à l’œil

La vidéo circule sur les réseaux sociaux. L'atmosphère était au calme samedi 16 novembre place d'Italie à Paris lorsqu'un Valenciennois de 41 ans, qui discutait avec d'autres "gilets jaunes", a reçu un projectile en pleine figure. Son œil a été gravement touché. Une enquête a été ouverte.

france 3

La scène est choquante. Sur des images tournées par un secouriste de la manifestation des "gilets jaunes" samedi 16 novembre place d'Italie, un groupe de "gilets jaunes" discute calmement lorsqu'un projectile frappe violemment l'un d'entre eux. Il pourrait s'agir d'une grenade lacrymogène. Sa compagne a accepté de se confier. Elle se trouvait juste à côté de lui au moment des faits.

Le "gilet jaune" va perdre son œil

"On n'a pas eu le temps de réagir, on n'a pas eu le temps de voir la grenade venir. Il était trop tard. J'ai vu Manu se tenir l’œil et tomber. J'ai crié, j'ai pleuré. Je l'ai suivi quand ils l'ont mis à l'écart pour pouvoir le soigner", explique sa compagne. Emmené tout de suite aux urgences à Paris, ce père de famille de 41 ans est soigné dans un hôpital à Lille (Nord). "Le chirurgien est venu m'expliquer qu'il ne verrait plus jamais de cet œil là. Pour l'instant, il a encore son œil mais par la suite il aura une prothèse", précise sa compagne, en pleurs. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violence par personne dépositaire de l'autorité publique. Les investigations devront déterminer qui est l'auteur de ce tir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un \"gilet jaune\", place d\'Italie à Paris, où les forces de l\'ordre ont tenté de disperser des groupes de casseurs, samedi 16 novembre.
Un "gilet jaune", place d'Italie à Paris, où les forces de l'ordre ont tenté de disperser des groupes de casseurs, samedi 16 novembre. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)