"Gilets jaunes" : un coup dur pour l'économie

Depuis le 17 novembre, le rassemblement des "gilets jaunes" sur les routes coûte très cher à de nombreux commerces.

France 3

Les manifestations à répétition des "gilets jaunes" depuis une dizaine de jours commencent à peser sur l'économie. Dans les zones commerciales, très touchées par les blocages, l'activité est en chute libre. Dans le Nord, une boutique accessible uniquement par la route a enregistré une baisse de 30% de son chiffre d'affaires par rapport au même week-end en 2017.

Des mesures pour compenser les pertes économiques ?

À quelques semaines de Noël, les blocages touchent sévèrement les comptes de l'enseigne, les pertes se comptent en millions d'euros. De nombreux secteurs subissent cette crise, comme la grande distribution ou la restauration qui subit une baisse de 20% à 50% de chiffre d'affaires. Outre l'absence des clients, les livraisons peinent également à être acheminée. Certains maraîchers paient notamment très cher quand les clients refusent la marchandise arrivée trop tard. Bruno Le Maire a annoncé plusieurs mesures pour répondre aux inquiétudes des professionnels, comme l'étalement des charges fiscales ou la possibilité d'ouvrir le dimanche pour compenser les pertes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" affichent le slogan \"L\'Etat ruine le peuple\", lors d\'un blocage place de la Concorde, à Paris, le 17 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" affichent le slogan "L'Etat ruine le peuple", lors d'un blocage place de la Concorde, à Paris, le 17 novembre 2018. (VALENTINA CAMU / HANS LUCAS / AFP)