"Gilets jaunes" : sont-ils prêts à suspendre le mouvement ?

Plusieurs leaders syndicaux et politiques appellent les "gilets jaunes" à ne pas manifester samedi 15 décembre et à stopper leurs actions sur les ronds-points. Comment réagit-on sur les barrages ?

France 2

Au matin du jeudi 13 décembre, dans le Var, une vingtaine de "gilets jaunes" filtrent l'accès à l'autoroute pour les camions de la grande distribution. Ils sont toujours aussi déterminés, malgré les appels au calme des politiques et la menace terroriste. Depuis bientôt quatre semaines maintenant, les gendarmes se relaient autour de ce rond-point pour assurer la sécurité.

Leur détermination ne fléchit pas

Et pour ne pas mettre encore à contribution les forces de l'ordre, fortement sollicitées ces dernières semaines, certains "gilets jaunes" d'Antibes (Alpes-Maritimes) avancent des arguments et des idées. Difficile, semble-t-il, de faire fléchir la mobilisation, d'autant que les propositions du président de la République n'ont pas convaincu. Si les "gilets jaunes" sont moins nombreux à se rassembler en semaine, ils espèrent des renforts pour une nouvelle journée de mobilisation samedi 15 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manif gilets jaunes à Lille
Manif gilets jaunes à Lille (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)