"Gilets jaunes" : solidarité sur le terrain

Les "gilets jaunes" se mobilisent depuis près de trois semaines. Toute une organisation s'est montée sur les différents barrages, qui deviennent de véritables lieux de vie. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Ces habitants de Perpignan (Pyrénées-Orientales) ne se connaissaient pas avant le mouvement. Mais, après trois semaines de mobilisation sur un rond-point de la ville, les "gilets jaunes" ont appris à se connaître et à se parler. "On était des anonymes, des gens qui ne se connaissaient pas. À la limite, quand on faisait nos courses, on s'ignorait totalement. Et là, il s'est créé une ambiance chaleureuse, humaine. On prend des nouvelles", témoigne une dame, vêtue de son gilet jaune.

Bonne ambiance entre les "gilets jaunes" et les automobilistes

Tout le monde a envie d'entretenir cette convivialité. Certains automobilistes offrent de la nourriture aux "gilets jaunes". Ces derniers proposent aux routiers bloqués de se restaurer. Pour Michel, le mouvement est l'occasion de rompre avec la solitude. "Je suis invité à manger ce soir chez une dame qui sait que j'habite seul, se réjouit ce retraité. On avait complètement oublié la solidarité, on est en train de la retrouver enfin." Un bricoleur a monté une cabane en deux jours. Il y servira de la soupe aux routiers. Les sapins et les guirlandes sont déjà en place. Tous ces "gilets jaunes" en sont convaincus : la mobilisation va durer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" sur une barricade au Mans, le 4 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" sur une barricade au Mans, le 4 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)