"Gilets jaunes" : six nouvelles gardes à vue après les violences samedi dernier à Paris

Six personnes ont été interpellées vendredi dans le cadre de l'enquête pour "association de malfaiteurs formée en vue de commettre des délits", précise le parquet de Paris.

Un manifestant lors de l\'acte III de la mobilisation des \"gilets jaunes\" le 1er décembre 2018 à Paris.
Un manifestant lors de l'acte III de la mobilisation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

Six personnes ont été interpellées vendredi 7 décembre, soupçonnées "de s’être regroupées aux fins d’exercer des violences sur les forces de l’ordre et de commettre des dégradations", samedi dernier à Paris en marge de la manifestation des "gilets jaunessamedi 1er décembre dans le quartier de l'Arc de Triomphe, à Paris, a appris franceinfo de source proche du dossier ce vendredi.

Ces personnes ont été interpellées à Paris, dans les Hauts-de-Seine, dans les Yvelines, dans le Rhône et dans le Haut-Rhin et placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête pour "association de malfaiteurs formée en vue de commettre des délits", précise le parquet de Paris

Samedi dernier, 136 000 personnes ont participé au "IIIe acte" de la mobilisation des "gilets jaunes" dans toute la France. À Paris, les forces de l'ordre ont procédé à 412 interpellations et 378 personnes ont été placées en garde à vue.

.