"Gilets jaunes" : Reporters sans frontières appelle à un "sursaut citoyen" dans une pétition

Mise en ligne vendredi, la pétition de RSF condamne les violences dont sont victimes les journalistes qui couvrent le mouvement. A la fois de la part des manifestants mais aussi des forces de l'ordre.

Un \"gilet jaune\" tient une pancarte sur laquelle il est écrit \"médias = propagande d\'Etat\", le 12 janvier 2019, à Paris.
Un "gilet jaune" tient une pancarte sur laquelle il est écrit "médias = propagande d'Etat", le 12 janvier 2019, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"La critique de la presse est légitime mais aucune colère ne saurait justifier la violence contre les journalistes." Mise en ligne sur le site de Reporters sans frontières, vendredi 18 janvier, une pétition appelle à un "sursaut citoyen" et demande l'arrêt des violences dont sont victimes les journalistes depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". Le texte rapporte les "insultes", les "confiscations de matériel", les "coups de matraques", les "tirs tendus de LBD (lanceurs de balles de défense)", les "tabassages", les "menaces de mort"... "tant de la part de manifestants que de membres des forces de l’ordre". 

Qu'on soit manifestant ou qu'on soit policier, on ne peut pas prétendre défendre la liberté et attaquer le journalisme.Des associations de journalistesdans une pétition

La montée des violences contre les reporters est "extrêmement grave et préoccupante, dit le texte, comme le sont évidemment toutes les violences arbitraires, quels qu'en soient les auteurs".

"En France, le droit d'informer est un droit fondamental, au même titre que le droit de manifester. Nous lançons un appel pour une mobilisation citoyenne afin de mettre fin aux violences commises contre les journalistes. Les citoyens ont le droit de manifester, les journalistes celui d'informer, au service de tous", conclut cette pétition.

Cet appel a été lancé à l'initiative de plusieurs organisations et associations de journalistes et photographes de presse. Parmi elles, les sociétés de journalistes et sociétés de rédacteurs de plusieurs médias : BFMTV, Challenges, Les Echos, L'Express, Le FigaroFrance Inter, France 3, France Info, franceinfo TV, franceinfo.fr, France 2, Le JDDLCP, M6, Le Parisien-Aujourd’hui en FrancePremières Lignes, Radio France, RFI, RMC, RTL, Europe 1, TF1, Libération, CNEWS, Le Monde, L’Obs et Le Point.