"Gilets jaunes" : quel avenir pour le mouvement ?

Côté chiffres, le mouvement des "gilets jaunes" semble s'essouffler et pourtant la colère, elle, reste intacte.

France 2

Près de Strasbourg (Bas-Rhin), dimanche 25 novembre, les "gilets jaunes" se sont à nouveau installés sur un rond-point. Et s’ils ne sont pas très nombreux, ils assurent que beaucoup les soutiennent, à coup de klaxons. "Il y en a qui ne peuvent pas venir avec nous parce qu'ils ont des obligations familiales, professionnelles ou autre, mais ils sont de tout cœur avec nous", explique une manifestante. À Bègles (Gironde), les "gilets jaunes" sont un peu moins nombreux pour cette neuvième journée de mobilisation, mais ils demeurent motivés. "On dit que le mouvement s'essouffle : ce n'est pas vrai", assure une autre manifestante.

Le nombre de "gilets jaunes" en baisse

Le mouvement des "gilets jaunes" est en perte de vitesse, selon les chiffres. Samedi 17 novembre, ils étaient 287 000 manifestants répartis dans toute la France, sur 3 000 lieux de mobilisation. Une semaine plus tard, ils ne sont plus que 106 000 manifestants sur 1 600 zones.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" devant une barricade enflammée, samedi 24 novembre, sur les Champs-Elysées à Paris.
Des "gilets jaunes" devant une barricade enflammée, samedi 24 novembre, sur les Champs-Elysées à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)