Gilets jaunes : quand la foule appelle les policiers au suicide

Les forces de l'ordre ont été la cible de violences et d'invectives de la part des manifestants samedi 20 avril. Place de la République à Paris, la foule, décomplexée, a scandé un appel au suicide aux policiers. Des faits qui ont produit l'indignation générale.

France 3

Il est un peu plus de 17h samedi 20 avril place de la République à Paris. Les "gilets jaunes" et les forces de l'ordre se font face dans un climat tendu. Rapidement des slogans anti-flics retentissent : "Suicidez-vous ! Suicidez-vous !" Des propos qui choquent, deux jours après le suicide d'un policier avec son arme de service. Sur son compte Twitter, le ministre de l'Intérieur parle d'une honte et apporte son soutien total aux forces de l'ordre.

28 suicides déjà en 2019

Même consternation pour les syndicats de police : "Je pense qu'on a atteint un paroxysme dans la haine anti-flic. Aujourd'hui, on doit faire face à des slogans haineux et inqualifiables. On se demande comment on peut en arriver là. Il faut juste évidemment fortement condamner ces propos", a réagi Emmanuel Cravello, secrétaire national adjoint du syndicat Alliance. Depuis le début de l'année, 28 forces de l'ordre ont mis fin à leurs jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des CRS pendant une manifestation des \"gilets jaunes\" le 16 février 2019 à Bordeaux. 
Des CRS pendant une manifestation des "gilets jaunes" le 16 février 2019 à Bordeaux.  (NICOLAS TUCAT / AFP)