"Gilets jaunes" : quand des députés de la majorité vont au contact des manifestants

Des députés de la majorité sont allé au contact des "gilets jaunes" dimanche 2 décembre. 

France 3

Certains députés de la majorité n'hésitent pas à aller directement au contact des "gilets jaunes". Ce dimanche 2 décembre, Jean-Baptiste Moreau, député LREM, a accepté un entretien avec des manifestants, à Guéret (Creuse). Une entrevue à huis clos de deux heures, mais à la sortie, c'est visiblement la déception. "Blocage indéfini", a notamment lancé un "gilet jaune".

Malentendu et dialogue de sourds

Colère, fatigue, lassitude surtout de ne pas être compris. Un dialogue de sourd donc à première vue, même si Jean-Baptiste Moreau semble plein de bonnes volontés, mais totalement impuissant. Changement de décors et de région, mais une même tentative de conciliation à Valence (Drôme). Problème : aux revendications des "gilets jaunes", la députée répond par la condamnation de la violence, là encore le malentendu est total. Même si ce dimanche l'envie de dialoguer était bel et bien là, le fossé entre les élus et les "gilets jaunes" semble encore bien loin d'être comblé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" rassemblés sur la place du Capitole à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 24 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" rassemblés sur la place du Capitole à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 24 novembre 2018. (PASCAL PAVANI / AFP)