"Gilets jaunes" : plusieurs comparutions immédiates à Paris

En direct du palais de justice de Paris, la journaliste de France 3 Nathalie Perez fait le point sur les arrestations de samedi 16 mars, en marge de l'acte 18 des "gilets jaunes".

De violents heurts ont éclaté à Paris samedi 16 mars, en marge du 18e samedi de mobilisation des "gilets jaunes". Les forces de l'ordre ont procédé à 250 interpellations. Lundi 18 mars, certains étaient toujours entendus. "87 personnes sont toujours en garde à vue. Depuis hier soir, 93 autres, dont 4 mineurs ont été déférés devant un juge pour des comparutions immédiates au palais de justice de Paris", rapporte la journaliste de France 3 Nathalie Perez.

354 casseurs incarcérés

"Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", 1 550 personnes ont été jugées en comparution immédiate dans toute la France et 354 casseurs ont été incarcérés. Des peines de prison ferme pour des violences aggravées, en particulier à l'encontre des forces de l'ordre", rappelle la journaliste de France 3, en direct du palais de justice de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" devant l\'Arc de triomphe à Paris, le 9 mars 2019, pour le 17e samedi de mobilisation. 
Des "gilets jaunes" devant l'Arc de triomphe à Paris, le 9 mars 2019, pour le 17e samedi de mobilisation.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)