"Gilets jaunes": Paris sous haute sécurité

Pour la première fois, des blindés de la gendarmerie circuleront dans Paris samedi 8 décembre. Les policiers seront plus mobiles également.

FRANCE 3

À Paris, dans le quartier de Denfert Rochereau dans le 14e arrondissement, des employés enlèvent les vitres des abribus. La zone est un point de ralliement des "gilets jaunes" qui se disent pacifistes, mais par mesure de précaution, tout ce qui peut servir de projectile ou de barricade est enlevé. 50 tonnes de grilles d'arbres ont ainsi été enlevées dans tout Paris. Presque tout le centre de Paris est jugé à risque, de la porte Maillot jusqu'à Bercy  à l'est, en passant par les Champs-Elysées, la Concorde, Bastille, la rive gauche.

Des forces de l'ordre plus mobiles 

Côté maintien de l'ordre, le ministre de l'Intérieur promet un dispositif proportionné à l'enjeu. 12 véhicules blindés de la gendarmerie seront déployés dans les rues de Paris. Ils doivent permettre aux forces de l'ordre d'aller au contact avec les casseurs et défaire les barricades. Ces blindés serviront aussi de support aux 8 000 policiers et gendarmes qui seront dans un dispositif plus mobile. De plus, exceptionnellement, les RER C et E seront interrompus dans Paris intra-muros et 30 stations de métro seront fermées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers interviennent sur les lieux d\'un rassemblement des \"gilets jaunes\" à Paris, le 1er décembre 2018.
Des policiers interviennent sur les lieux d'un rassemblement des "gilets jaunes" à Paris, le 1er décembre 2018. (LUCAS BARIOULET / AFP)