"Gilets jaunes" : nouvelle blessure polémique des forces de l'ordre

Une figure médiatique des "gilets jaunes", Jérôme Rodrigues, a été grièvement blessée à l'œil samedi 26 janvier à Paris. Selon lui, pas de doute, c'est une balle du très controversé LBD qui l'a touché. La police des polices est saisie.

France 3

La scène a eu lieu en fin de manifestation des "gilets jaunes" samedi 26 janvier sur la place de Bastille à Paris. Manifestants et forces de l'ordre se font face depuis déjà une bonne heure. À plusieurs reprises, les policiers tentent de reprendre la place, lorsqu'une détonation se fait entendre, avant qu'un homme ne s'effondre au sol. Il s'agit de Jérôme Rodrigues, figure du mouvement. Il a lui-même filmé la scène sur laquelle on voit le jet d'une grenade de désencerclement presque à ses pieds avant qu'il ne s'écroule.

Le successeur du flashball pointé du doigt

Hospitalisé dans la foulée, il a témoigné samedi soir : "J'ai subi deux attaques de la part de la police. Une grenade qui m'arrive en bas des pieds, qui m’assourdit et qui m’étourdit, et trois secondes après, l’impact de la LBD40 qui m’arrive à l'œil". Quelques instants avant d'être blessé, il incitait les "gilets jaunes" à quitter les lieux pacifiquement. Le préfet de police a indiqué qu'une enquête de l'IGPN était ouverte. Pour lui, il ne s'agit sans doute pas d'un tir du controversé lanceur de balles de défense. La blessure de Jérôme Rodrigues a suscité une vive indignation des "gilets jaunes". La victime a porté plainte contre X et saura dans quelques jours s'il peut récupérer l'usage de son œil droit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jerome Rodrigues a été blessé le 26 janvier à Paris lors d\'une manifestation. 
Jerome Rodrigues a été blessé le 26 janvier à Paris lors d'une manifestation.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)