"Gilets jaunes" : Macron a remercié la police après avoir constaté les dégâts dans Paris

De retour d'Argentine, Emmanuel Macron est allé constater les dégradations matérielles autour de l'Arc de Triomphe à Paris, saluant au passage les forces de l'ordre.

France 3

Dimanche 2 décembre à 11 heures, Emmanuel Macron s'est recueilli sur la tombe du Soldat inconnu à Paris. Dès son retour du G20 en Argentine, le chef de l'État a tenu à constater par lui-même les dégâts causés la veille lors de la mobilisation des "gilets jaunes". Les tags visant le président de la République ont été effacés. La veille, l'Arc de triomphe était devenu le point central de la contestation.

Pas de prise de parole

Accompagné du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, Emmanuel Macron a salué les forces de l'ordre. Pas de prise de parole publique, mais un simple tweet avec le mot "merci". Au passage du chef de l'État, les réactions sont diverses. Les uns lui demandent de tenir bon, les autres appellent à sa démission. Après sa visite aux forces de l'ordre, Emmanuel Macron a rejoint l'Élysée pour une réunion de crise avec certains de ses ministres. Objectif : faire le bilan des événements et donner ses consignes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron serrant la main d\'un pompier, après la mobilisation des \"gilets jaunes\", à Paris, le 2 décembre 2018.
Emmanuel Macron serrant la main d'un pompier, après la mobilisation des "gilets jaunes", à Paris, le 2 décembre 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)