"Gilets jaunes" : l’ONU demande l’ouverture d’une enquête sur les violences policières

Le journaliste Jean-Baptiste Marteau, évoque la demande d’ouverture d’une enquête sur les violences policières par l’ONU.

FRANCE 2

L’usage excessif de la force : voilà ce que reproche Michelle Bachelet, haut-commissaire aux droits de l’homme à l’ONU, dans un discours adressé à la France. Elle demande à l'État l’ouverture d’une enquête approfondie sur les violences policières survenues pendant les manifestations des "gilets jaunes".

Un avertissement plutôt qu’une condamnation

Michelle Bachelet a des mots très durs envers les gendarmes et les policiers français. Ce n’est toutefois pas une condamnation. Elle émet simplement l’avis des membres du conseil des droits de l’homme, instance qui siège à Genève (Suisse). Instance toutefois controversée du fait de sa composition : on y retrouve l’Arabie saoudite, le Venezuela et la Russie. Cette demande fait écho aux importantes saisies des "gilets jaunes" auprès de l’IGPN, la police des polices, notamment à cause de blessures aux yeux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier avec un lanceur de balles de défense, à Paris, le 26 janvier 2019.
Un policier avec un lanceur de balles de défense, à Paris, le 26 janvier 2019. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)