"Gilets jaunes" : les militaires de l'opération Sentinelle mobilisés

Des militaires de l'opération Sentinelle vont être déployés à des points stratégiques samedi 23 mars. C'est l'annonce faite mercredi 20 mars par Emmanuel Macron en réaction aux violences du week-end dernier.

France 3

Samedi 23 mars, pour la 19e semaine de mobilisation des "gilets jaunes", les militaires de l'opération Sentinelle entrent dans le dispositif de sécurité. Des hommes qui viendront en renfort des forces de l'ordre. Leur mission consistera uniquement à surveiller les bâtiments officiels dans toutes les grandes villes de France. À Paris par exemple, les militaires seront postés aux abords de l'Assemblée nationale, mais aussi de l'Élysée ou encore devant Matignon.

Rien que de la surveillance

Jusqu'à présent, ce sont les CRS et les policiers qui assuraient la sécurité de ces bâtiments publics. Eux pouvaient interpeller ou encore riposter en cas d'agression. La mission de la force Sentinelle se limitera exclusivement à de la surveillance. Mise en place après les attentats terroristes de janvier 2015, l'opération Sentienelle mobilise actuellement 10 000 militaires sur tout le territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dispositif Sentinelle mobilise 7 000 militaires en permanence en France depuis les attentats jihadistes de 2015. 
Le dispositif Sentinelle mobilise 7 000 militaires en permanence en France depuis les attentats jihadistes de 2015.  (IAN LANGSDON / AFP)