"Gilets jaunes" : les maires de France demandent une réunion d'urgence

Les maires des grandes villes et métropoles de France réclament au gouvernement une réunion d'urgence et des mesures d'accompagnement au titre de la solidarité nationale.

Voir la vidéo
France 3

Des vitrines brisées, des commerces pillés et du matériel urbain dégradé. Après 13 samedis de violence, les maires des grandes villes alertent et réclament une réunion d'urgence avec le gouvernement. "Les commerçants et les habitants des grandes villes sont pris en otage par des casseurs", écrivent-ils dans un communiqué, dimanche 10 février. "Il y a une dévitalisation des commerces et de l'économie. Des plans de licenciement sont engagés. La situation est très alarmante", déplore Jean-Luc Moudenc, président de France Urbaine et maire de Toulouse (Haute-Garonne).

Des aides promises par le Premier ministre

Il y a dix jours à Bordeaux (Gironde), le Premier ministre a promis un soutien de l'État aux commerçants. Une promesse qu'il réitère dans une lettre envoyée jeudi 7 février à la maire de Rennes (Ille-et-Vilaine), où il est question d'étalement de charges fiscales et sociales, de prêts à la trésorerie et de 3 millions d'euros d'aides aux villes concernées. Les maires réclament des exonérations fiscales et une enveloppe pour les dégradations urbaines beaucoup plus importante. Une réunion avec les associations de commerçants se tiendra mercredi 13 février à Bercy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avant la manifestation annoncée des \"gilets jaunes\", samedi 12 janvier, les banques et commerces du centre-ville de Bourges se protègent.
Avant la manifestation annoncée des "gilets jaunes", samedi 12 janvier, les banques et commerces du centre-ville de Bourges se protègent. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)