"Gilets jaunes" : le rappel à l'ordre d'Édouard Philippe

Après les violences du samedi 22 décembre sur les Champs-Élysées (Paris), le Premier ministre pointe du doigt la radicalisation du mouvement des "gilets jaunes".

FRANCE 2

Édouard Philippe a lancé un message de fermeté lundi 24 décembre après plusieurs semaines de manifestations émaillées de violences. Le Premier ministre évoque une radicalisation du mouvement des "gilets jaunes". "Le fonctionnement de nos institutions exige un retour à l'ordre, exige que cessent ces provocations, ces déclarations parfois empreintes d'antisémitisme. Cette volonté d'attaquer les forces de l'ordre doit stopper", a t-il déclaré. Dans sa ligne de mire, une scène qui a eu lieu en marge de la manifestation samedi 22 décembre sur les Champs-Élysées (Paris).

Réponse des "gilets jaunes"

Des policiers à moto ont été violemment pris à partie. Certains porte-parole ont immédiatement répondu. Parmi eux, Laetitia Dewalle riposte : "La violence policière, nous l'avons subie aussi". Le mouvement se poursuit à Sainte-Hélène-sur-Isère (Savoie). Dans ces opérations péage gratuit, les "gilets jaunes" revendiquent une ambiance bon enfant sans aucune violence. Mais certains affichent des positions plus nuancées. "Grâce à ces casseurs, même si ça m'horripile ce qu'ils ont fait, [les gilets jaunes] se sont fait écouter". Lundi 24 décembre, ils seront une dizaine à passer Noël sur ce rond point.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 21 décembre 2018.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 21 décembre 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)