"Gilets jaunes" : le pouvoir d'achat, question centrale et cruciale

Le pouvoir d'achat revient en force dans les revendications des "gilets jaunes". Il n'y aura pas de coup de pouce au Smic et les pensions des retraités vont très peu augmenter.

France 3

Les mesures gouvernementales n'apaisent pas la colère des "gilets jaunes". Une partie des Français a toujours mal au porte-monnaie. Pourtant, les chiffres officiels sont plutôt bons. Le pouvoir d'achat des Français a augmenté depuis 2014. Il devrait être en hausse de 1,3% en 2018. Mais comme pour la température, il y a les chiffres et le ressenti. Les statistiques sont en moyenne nationale. Laurent Pipaud, ouvrier de la France périurbaine, est un exemple concret. Il est contraint de limiter sa consommation de viande.

72 euros de plus en six ans pour les smicards

Le ressenti des retraités, c'est la hausse de la CSG et le gel des pensions. Jacques Le Guen, autre habitant de Trilport (Seine-et-Marne), n'a pas les moyens de changer sa chaudière. Les salariés au Smic ne ressentent pas cette hausse du pouvoir d'achat. Leur rémunération brute n'a connu qu'une hausse de 72 euros depuis 2012. Quant aux travailleurs précaires, ils n'ont même pas la possibilité de négocier leurs salaires. Ce sont les derniers de cordée qui n'ont pas leurs derniers mots.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au total, pour cette année 2017, on note une hausse moyenne de 3% qui ne couvre toujours pas les coûts de production agricole.
Au total, pour cette année 2017, on note une hausse moyenne de 3% qui ne couvre toujours pas les coûts de production agricole. (MYCHELE DANIAU / AFP)