Cet article date de plus de trois ans.

"Gilets jaunes" : le point sur les rassemblements, région par région

Pour ce nouveau samedi de mobilisation des "gilets jaunes", les manifestants se rassemblent dans plusieurs villes de France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des manifestants "gilets jaunes" près de l'Arc de Triomphe à Paris, samedi 26 janvier 2019. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)

La mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit pour le onzième samedi consécutif. De nombreux rassemblements sont annoncés dans plusieurs grandes villes françaises, notamment à Paris, samedi 26 janvier. La semaine précédente, le ministère de l'Intérieur avait recensé 84 000 personnes.

>>> Suivre notre direct sur les rassemblements des "gilets jaunes"

Centre Val-de-Loire

À Châteauroux, dans l'Indre, une soixantaine de citoyens et "gilets jaunes" se sont retrouvés à l'occasion de la marche pour le climat, indique France Bleu Berry.

Auvergne-Rhône-Alpes

A Valence (Drôme), la marche pour le climat a rejoint celle des gilets jaunes. Environ 2000 manifestants devant la préfecture chantent "fin du monde, fin du mois même combat".

A Saint-Etienne (Loire), des feux d’artifice sont tirés par des manifestants sur les forces de l’ordre qui ne ripostent pas.

Île-de-France

À Paris, la préfecture a compté 2 500 manifestants à 14h. Des échauffourées ont éclaté, vers 16h, place de la Bastille. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et d'un canon à eau pour repousser des manifestants qui leur jetaient des projectiles et s'appropriaient du matériel de chantier dans la rue Saint-Antoine, à proximité de la place de la Bastille. Plusieurs manifestants ont été interpellés.

Normandie

À Evreux (Eure), près de 1 500 "gilets jaunes" sont rassemblés devant l'hôtel de Ville. Quelques affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Quatre voitures sont en feu et des projectiles ont été lancés sur les forces de l’ordre qui répliquent par l’utilisation de gaz lacrymogènes.

À Rouen (Seine-Maritime), le cortège rassemble plus de 500 "gilets jaunes". Une poubelle a été incendiée dans le secteur de Boulingrin

À Caen, dans le Calvados, près d'un millier de personnes manifestent depuis ce samedi matin.

Occitanie

A Toulouse, plusieurs centaines de manifestants sont réunis dans le centre-ville. Des gaz lacrymogènes ont été utilisés par les forces de l'ordre. 

A Nîmes, dans le Gard des dizaines de "gilets jaunes" forment une chaîne humaine autour des arènes de Nîmes. 

Nouvelle Aquitaine

À Guéret (Creuse) 300 "gilets jaunes" ont manifesté. Une dizaine d'entre eux ont bloqué la RN145 dans les deux sens à hauteur de la ville.

À Bordeaux (Gironde), deux manifestations doivent avoir lieu. La première, en ce moment, rassemble 6 000 manifestants. La seconde, comme dans de nombreuses villes, sera un défilé nocturne, dès 19h30. Le lieu de rendez-vous n'a pas encore été fixé, il sera donné sur les réseaux sociaux au dernier moment.

À Pau (Pyrénées-Atlantiques), ils étaient environ 300 dans les rues samedi matin.

Pays de la Loire

Au Mans (Sarthe), entre 150 et 200 "gilets jaunes" se sont rassemblés dès le début de matinée devant l'hypermarché Carrefour sud.

À Nantes (Loire-Atlantique), les "gilets jaunes" sont un millier. Ils doivent être rejoints par les syndicats CGT, FSU et Solidaires.

A Laval (Mayenne), les "gilets jaunes" sont une centaine à manifester.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

A Avignon, une partie des "gilets jaunes" de la région manifestent. Des manifestants venus des Bouches-du-Rhône, de la Drôme, du Gard, de l'Hérault et du Vaucluse sont attendus. Les forces de l'ordre ont fait usage des gaz lacrymogènes.

A Nice (Alpes-Maritimes), environ 200 "gilets jaunes" manifestent dans le centre de la ville.

Hauts-de-France

A Amiens (Somme), près de 250 personnes sont réunies dans le calme devant la mairie.

Dimanche, ce sont les "foulards rouges" qui manifesteront à Paris lors d'une "marche républicaine des libertés" pour faire entendre "la majorité silencieuse" et défendre "la démocratie et les institutions".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.