"Gilets jaunes" : le point sur la mobilisation dimanche, région par région

Des actions menées par des "gilets jaunes" se poursuivent, dimanche, pour le 16e jour consécutif, dans plusieurs départements alors qu'une réunion d'urgence vient de se terminer à l'Elysée. 

Manifestation entre la gare et la préfecture du Mans le 1er décembre.
Manifestation entre la gare et la préfecture du Mans le 1er décembre. (RUDDY GUILMIN / FRANCE-BLEU MAINE)

Emmanuel Macron a convoqué dimanche 2 décembre une réunion à l'Elysée au lendemain de violences commises à Paris et dans plusieurs villes, en marge de la troisième mobilisation nationale des "gilets jaunes".

>>DIRECT. "Gilets jaunes" : quelles réponses vont apporter l'Elysée et le gouvernement après le chaos de samedi dans la capitale ?

La colère des manifestants se manifestent à nouveau aujourd'hui dans plusieurs  régions. 

Auvergne-Rhône-Alpes

À Saint-Étienne (Loire), des scènes de pillage dans le quartier Tréfilerie samedi, rapporte France Bleu Saint-Étienne Loire. Un supermarché Casino a été pillé, le Crédit agricole détruit, un magasin Adidas a aussi fait l'objet d'un pillage. Au total, 14 personnes ont été interpellées. À Puy-en-Velay (Haute-Loire), la préfecture a été incendiée samedi soir, des manifestants ont lancé des cocktails Molotov dans la cour d'honneur de la préfecture et dans l'ail ouest du bâtiment.

En Ardèche, au Pouzin, les forces de l'ordre ont subi un caillassage par des "casseurs", qui ont incendié la D86, affirme France Bleu Drôme Ardèche. Plusieurs gendarmes ont été blessés, a indiqué la préfecture. 

L'autoroute A6 est fermée dans le 2 sens à Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône.

Sur l'A7, la sortie du péage de Montélimar Sud (n°18) reste fermée pour des raisons de sécurité, annonce la préfecture de la Drôme. Les entrées et les sorties sont interdites dans les 2 sens à Bollène. A Orange Sud et Orange Centre les entrées sont interdites dans les 2 sens.

Bourgogne-Franche-Comté

Neuf véhicules ont été brûlés dans la nuit de samedi à dimanche dans l'agglomération de Dijon, en Côte-d'Or, rapporte France 3 Bourgogne ce dimanche.

Les pompiers ignorent si ces événements ont un lien avec les débordements qui ont eu lieu en marge de la mobilisation des "gilets jaunes" à Dijon, où sept personnes ont été interpellées en début de soirée pour des violences, indique la préfecture.

Bretagne

Des "gilets jaunes" de Mayenne et de Bretagne bloquent ensemble l'accès au site Martin Brower à Torcé (Ille-et-Vilaine), rapporte France Bleu Mayenne. L'entrepôt fournit 175 restaurants dans le Grand-Ouest.

Grand Est

Un commandant du commissariat de police de Freyming-Merlebach (Moselle) a été roué de coups par dix personnes qui lui avaient préalablement enlevé son casque, lors de débordements qui ont éclaté en marge de la mobilisation des gilets jaunes en Moselle, rapporte France Bleu Lorraine Nord. Des débordements ont éclaté à Longeville-lès-Saint-Avold, alors que des casseurs avaient rejoint les 300 gilets jaunes. Les CRS ont chargé plusieurs fois.

Dans les Vosges, la préfecture signale la présence de gilets jaunes notamment à Chavelot, Bruyères, Mirecourt ou encore Anould, ce qui représenterait une trentaine de personnes.

En Meurthe-et-Moselle, des "gilets jaunes" sont signalés à Essey-lès-Nancy, rapporte France Bleu Sud Lorraine. Ils sont rassemblés sur moins de dix communes dans les deux départements, et aucun barrage filtrant n'est pour l'instant signalé par les préfectures.

Occitanie

Selon la préfecture du Gard, 16 barrages ont été recensés dans le département ce dimanche, dont la moitié sont des barrages bloquants, rappporte France Bleu Gard Lozère. Les grandes surfaces Cora et Hyper U d’Alès sont totalement bloquées. Plusieurs barrages filtrants ont aussi été recensés dans l’agglomération nîmoise.

À Aimargues, des individus ont crevé les pneus de voitures de gendarmerie sur la nationale 113, ce samedi et dans la nuit de samedi à dimanche. Ils auraient tenté de piller les marchandises de camions bloqués, précise France Bleu Gard Lozère.

Toutes les entrées de l'autoroute A9 sont fermées entre Béziers (Hérault) et Nîmes (Gard) jusqu'à nouvel ordre en raison du mouvement des "gilets jaunes", indique l'autoroute sur son compte twitter.

Sur l'A709, au péage de St Jean de Védas (Hérault) les entrées sont interdites et les sorties obligatoires dans les 2 sens à Montpellier Est, Montpellier sud, Montpellier Ouest, St Jean de Védas et Vendargues.

A Narbonne (Aude) un site administratif de VINCI Autoroutes "complètement vandalisé, saccagé et détruit". Une cellule de crise a été mise en place pour prendre en charge les ouvriers logés sur place et leurs familles. Des locaux du peloton de gendarmerie, situés au péage de Narbonne sur l'autoroute A9, ont été entièrement détruits samedi soir par une 100 à 150 "casseurs".

À Toulouse, en Haute-Garonne, un dernier bilan fait état de 57 blessés dont 48 policiers à Toulouse. Parmi eux, cinq sont hospitalisées, d'après le dernier bilan de la préfecture de Haute-Garonne. 16 personnes ont été interpellées, dont quatre après le pillage de deux magasins du centre-ville. Sur l'A20, il y a une coupure à Aussonne. En direction de Toulouse, la sortie est obligatoire et l'entrée interdite à Caussade. En direction de Paris, la sortie est obligatoire et l'entrée interdite à ZI Nord (n°61).

Le préfet du Tarn, Jean-Michel Mougard, a été blessé hier soir en marge de la manifestation des "gilets jaunes" à Albi, indique la préfecture du Tarn. Il a été légèrement blessé à la main par une bouteille en verre alors qu'il se trouvait dans les jardins de la préfecture, ciblée par des jets d'engins inflammables.

Nouvelle-Aquitaine

Un policier et six manifestants ont été blessés après des échauffourées à Bordeaux (Gironde) selon la préfecture, rapporte France Bleu Gironde. L'un des manifestants a eu la main arrachée en ramassant un objet pyrotechnique. Jusqu'en début de soirée, les manifestants ont fait face aux CRS place Pey-Berland, entre la cathédrale et l'hôtel de ville. Les manifestants ont ensuite allumé un feu devant la cathédrale Saint-André, utilisant notamment les palissades de protection des travaux de rénovation de la cathédrale.

À Poitiers (Vienne), un "gilet jaune" a été interpellé vers 21 heures samedi soir, après des échauffourées au niveau du Auchan de Poitiers sud, raconte France Bleu Poitou. Des feux ont été allumés, les policiers ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. 

Sur l'A10 les sorties sont interdites à Châtellerault Nord, annonce Vinci Autoroutes. En direction de Bordeaux, sorties conseillées à Ste-Maure (n°25) et Châtellerault sud (n°27) et en direction de Paris, sorties conseillées à Châtellerault sud (n°27).

43 policiers et gendarmes ont été blessés dans la zone Sud Ouest lors de la journée du samedi 1er décembren annonce la préfecture de Nouvelle-Aquitaine.

Pays de la Loire

L’accès à l’A11 au Mans Université vient d’être rouvert par Cofiroute, rapporte France Bleu Maine. Les "gilets jaunes" ne sont plus sur place. Il n’y a plus aucun souci en Sarthe.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le marché de Noël d'Avignon (Vaucluse) est annulé à cause des dégradations en marge de la manifestation des "gilets jaunes", rapporte France Bleu Vaucluse. Il devait ouvrir le 6 décembre, mais les organisateurs ont préféré l'annuler après de nombreux désistements de commerçants.

D'après le président de la fédération des commerçants de la ville Claude Tummino, interrogé par France Bleu, dès ce samedi, "les commerçants qui avaient réservé leur chalet ont commencé à annuler, 10 chalets sont vides sur 17".

Des opérations de blocage sont en cours à La Seyne sur Mer (Var), à l'entrée du port de Brégaillon, indique la préfecture dans un communiqué. D'autres opérations de filtrage ont lieu à Bandol, sur le péage de l'autoroute A50 dans les deux sens, mais aussi à Brignoles sur l'autoroute A8, à Fréjus, au Muy, à Pourrières et à Saint-Maximin. Une opération de filtrage a aussi lieu à Puget Ville, au péage de l'autoroute A57 en direction de Toulon.

La préfecture du Var indique que le centre opérationnel a été activé dès 9h ce dimanche "afin de veiller à la sécurité et coordonner les éventuels moyens de secours".

À Arles, dans les Bouches-du-Rhône, un automobiliste est mort, cette nuit, dans un accident de la route. L'accident s'est produit sur une zone où se trouvait un bouchon, lui-même provoqué par un barrage, a expliqué le procureur de Tarascon dimanche.

À Marseille, 21 personnes ont été interpellées samedi soir, après des débordements sur le Vieux-Port, selon France Bleu Provence. Trois policiers ont été blessés.