"Gilets jaunes" : le maire de Brest découvre des bâches insultantes devant sa maison

L'élu a publié une photo sur laquelle on peut voir écrit sur deux bâches vertes : "GJ dans ton cul".

Des \"gilets jaunes\" manifestent à Caen (Calvados) le 29 décembre 2019.
Des "gilets jaunes" manifestent à Caen (Calvados) le 29 décembre 2019. (MAXPPP)

"Certains ont donc trouvé ma maison à Brest." Samedi 7 septembre alors que les "gilets jaunes" ont fait leur rentrée, le maire socialiste de Brest Francois Cuillandre a découvert des bâches insultantes sur le portail de sa maison. Comme l'a repéré France Bleu Breizh Izel, l'élu a publié une photo sur laquelle on peut voir écrit sur deux bâches vertes : "GJ dans ton cul".

Pour leur rentrée, quelques milliers de "gilets jaunes" se sont rassemblés dans plusieurs grandes villes, des heurts ont éclaté et des dégâts ont été signalés. A Montpellier, une voiture de police, sans occupants, a été incendiée. A Rouen, où tout rassemblement était interdit dans le centre-ville, plusieurs vitrines de commerces ont été brisées, tandis que des vitres du tribunal ont été cassées. A Paris encore, plus de 800 "gilets jaunes" se sont réunis et les forces de l'ordre ont procédé à 107 interpellations, selon la préfecture de police.