"Gilets jaunes" : le journaliste indépendant Gaspard Glanz arrêté par la police

En marge d'une manifestation de "gilets jaunes" samedi 20 avril, le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé violemment par la police. Fiché S, il est un habitué des mouvements sociaux.

FRANCEINFO

Lors d'une manifestation de "gilets jaunes" samedi 20 avril, le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé par la police place de la République à Paris. Sur des images, on aperçoit l'homme apostropher les forces de l'ordre. "Il est où le commissaire ?", lance-t-il. Le jeune homme affirme s'être fait tirer dessus avec une grenade. "Je ne sais pas ce que lui répond le policier, mais il le pousse assez fermement. Je vois à ce moment-là Gaspard Glanz lui faire un doigt d'honneur", rapporte Nicolas Mercier qui a filmé la scène. Après ce geste, les CRS plaquent le journaliste au sol et dispersent ses confrères à coups de matraque.

Un journaliste fiché S

Gaspard Glanz est placé en garde à vue pour des motifs de "participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations" et "outrage sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Fondateur de la société Taranis News, Gaspard Glanz est un journaliste engagé, habitué des mouvements sociaux et fiché S depuis plusieurs années.

Le journaliste indépendant Gaspard Glanz arrêté par la police le 20 avril 2019 à Paris, lors de la 23e journée d\'action des \"gilets jaunes\".
Le journaliste indépendant Gaspard Glanz arrêté par la police le 20 avril 2019 à Paris, lors de la 23e journée d'action des "gilets jaunes". (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)