"Gilets jaunes" : le face-à-face avec le gouvernement

Le bras de fer se tend entre les "gilets jaunes" et l'exécutif. Mardi 27 novembre, deux représentants du mouvement ont été reçus par le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

Voir la vidéo

Mardi 27 novembre à 20 heures, deux représentants du mouvement "gilets jaunes" ont été reçus au ministère de la Transition écologique par François de Rugy. À l'issue de deux heures d'entretien, le gouvernement s'est dit prêt à organiser des débats dans tous les départements où les citoyens impliqués dans le mouvement pourront s'exprimer. À la sortie du rendez-vous, les "gilets jaunes" sont très remontés et toujours pas convaincus. Pour Éric Drouet, un des porte-parole, "il n'y a pas de réelle envie d'améliorer le sort des gens".

La main tendue d'Édouard Philippe

Mercredi 28 novembre à 8h40, le Premier ministre Édouard Philippe est monté au créneau. Il est resté ferme au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC : les taxes sur les carburants augmenteront bien en janvier. En même temps, il tend la main aux "gilets jaunes". "S’il y a une délégation représentative de 'gilets jaunes' qui souhaite être reçue, je le ferais", a indiqué le Premier ministre. En Bretagne comme dans d'autres régions, les points de blocages ne semblent pas prêts à être levés même s’ils sont désormais beaucoup moins nombreux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Drouet et Priscilla Ludosky, les deux porte-parole des \"gilets jaunes\", sont reçus le 27 novembre 2018 au ministère de l\'Ecologie.
Eric Drouet et Priscilla Ludosky, les deux porte-parole des "gilets jaunes", sont reçus le 27 novembre 2018 au ministère de l'Ecologie. (JACQUES DEMARTHON / AFP)