"Gilets jaunes" : le cas Jérôme Rodrigues fait polémique

Figure des "gilets jaunes", Jérôme Rodrigues a été touché à l’œil lors d'une manifestation parisienne, samedi 26 janvier.

franceinfo

Lui, c'est Jérôme Rodrigues, l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes". Ses "lives" sont suivis par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux. Lors de la 11e journée de mobilisation, place de la Bastille, à Paris, Jérôme Rodrigues a été gravement blessé à l’œil. Il était en train de lui-même filmer la scène lorsqu'il s'est effondré. Mais par quel projectile a-t-il été blessé ? Tir de Lanceur de Balles de Défense (LBD) ou grenade de désencerclement ? 

Un proche d'Éric Drouet

La victime a publié sur Facebook une photo avant d'être opérée. Et il s'est exprimé lors d'une conférence de presse. "J'ai subi deux attaques de la part de la police : une grenade qui m'arrive en bas des pieds, qui m'assourdit et qui m'étourdit ; trois seconde après, l'impact de la LBD 40 qui m'arrive à l’œil. J'ai bien un impact de balle sur l'œil", dit-il.

Les autorités ont démenti qu'un tir de LBD pouvait être à l'origine de cette blessure. Mais une enquête de l'IGPN a été ouverte. Elle devra déterminer dans quelles circonstances Jérôme Rodrigues a été touché à l’œil. L'homme âgé de 40 ans est un proche d'Éric Drouet, autre leader du mouvement qui a exprimé sa colère, ce weekend, sur Facebook.

Jérome Rodrigues, l\'une des figures du mouvement des \"gilets jaunes\", lors d\'une conférence de presse à l\'hôpital Cochin, à Paris, le 27 janvier 2019.
Jérome Rodrigues, l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes", lors d'une conférence de presse à l'hôpital Cochin, à Paris, le 27 janvier 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)