"Gilets jaunes" : la mairie de Paris est "la plus préventive possible, même si c’est un crève-cœur" de voir la ville à l'arrêt

L'espace public a été "débarrassé" le plus possible, explique l'adjointe à la maire de Paris chargée de la sécurité, Colombe Brossel.

À Paris, quartier de l’Opéra, des commerçants protègent leurs vitrines, vendredi 7 décembre, à la veille d\'une nouvelle mobilisation des \"gilets jaunes\".
À Paris, quartier de l’Opéra, des commerçants protègent leurs vitrines, vendredi 7 décembre, à la veille d'une nouvelle mobilisation des "gilets jaunes". (XAVIER MEUNIER / RADIO FRANCE)

"On a vraiment une approche la plus préventive possible, parce que même si c’est un crève-cœur de savoir qu’une partie de la ville sera à l’arrêt, nous avons à cœur de faire en sorte que ceux qui seront à Paris soient le plus en sécurité possible", assure sur franceinfo vendredi 7 décembre, l’adjointe à la maire de Paris chargée de la sécurité, Colombe Brossel. Les autorités et les commerçants  se préparent à une nouvelle mobilisation des "gilets jaunes", pour le quatrième samedi consécutif.

>> À quoi va ressembler "l'acte IV", la nouvelle manifestation des "gilets jaunes" prévue samedi à Paris ?

"On a travaillé sur réquisition de la préfecture de police à débarrasser l’espace public autant que possible du matériel qui peut être mal utilisé", indique-t-elle, en citant notamment les barrières de chantier, les grilles d’arbres ou les bouteilles dans les poubelles à verre.

L’adjointe à la maire de Paris chargée de la Sécurité appelle également "tous ceux qui ont un vélo, une voiture, un scooter" garé sur les trottoirs des quartiers qui pourraient accueillir des manifestations à "aller les garer ailleurs pour minimiser les dégâts éventuels". Colombe Brossel explique aussi que la liste des équipements municipaux fermés samedi dans la capitale (équipements sportifs, culturels, établissements scolaires ou jardins) est consultable sur le site internet de la mairie de Paris.