"Gilets jaunes" : la mairie de Lille exonère les commerçants de deux mois de redevance terrasse

Pour compenser le manque à gagner engendré par les manifestations de "gilets jaunes" à Lille, la mairie a choisi d'exonérer les commerçants de deux mois de redevance. Si beaucoup saluent l'idée, d'autres appellent à la création d'un fonds d'urgence.

Manifestation de gilets jaunes aux abords de la Grand\'Place de Lille, le 5 janvier 2019.
Manifestation de gilets jaunes aux abords de la Grand'Place de Lille, le 5 janvier 2019. (FLORENT MOREAU / MAXPPP)

La mairie de Lille exonère les commerçants de deux mois de redevance terrasse afin de palier une partie des pertes engendrées par le mouvement des "gilets jaunes" qui défilent tous les samedis dans le centre-ville depuis le 17 novembre, rapporte France Bleu Nord vendredi.

"Ça ne comblera pas la baisse d'activité"

Cela représente une économie de près de 200 euros sur la facture annuelle pour cette redevance, selon une commerçante de la Grand'place contactée par France Bleu Nord. "C'est une bonne idée, indique-t-elle, on voit qu'on n'est pas oubliés. Mais ça ne pourra certainement pas combler la baisse d'activité".

Mais cela ne concerne que les commerces ayant une terrasse et, selon la Fédération indépendante du commerce de la métropole lilloise (Ficomel), les boutiques – avec ou sans terrasse ont perdu jusqu'à 30% de leur fréquentation le samedi, jour de mobilisation des gilets jaunes. "Je pense qu'on pourrait réfléchir à quelque chose d'un peu plus concret pour les autres boutiques", indique à France Bleu la présidente de la Ficomel, Hélène Natier, qui suggère la création d'un fonds d'urgence comme à Nantes et Paris par exemple.

La mairie de Lille rappelle que les commerçants disposent de plusieurs leviers, comme l'étalement de leurs charges sociales, et a ouvert une cellule dédiée à les aider à monter leurs dossiers.