"Gilets jaunes" : la facture salée des manifestations à Rouen

Après plus de trois mois de mobilisation des "gilets jaunes", on connaît les communes qui ont été les plus touchées par les dégradations. Rouen (Seine-Maritime) se trouve dans le haut de la liste. La facture s'élève à 1,7 million d'euros et les assurances ne couvriront pas tout.

FRANCE 2

Dans les rues de Rouen (Seine-Maritime) chaque semaine, des dégradations toujours plus nombreuses et une facture de plus en plus élevée. Quinze samedis de manifestations ont causé 1,7 million d'euros de dégâts selon la métropole. Certains habitants craignent de devoir mettre la main au portefeuille, et la facture ne cesse d'augmenter. Samedi après samedi, en marge des manifestations de "gilets jaunes", les mêmes scènes : du matériel urbain brûlé, cassé, et des chaussées endommagées.

Les assurances ne couvriront qu'une partie des dégâts

Pour un horodateur à changer, le coût s'élève à 1 200 € pour la ville. 200 € pour une poubelle. À ce bilan provisoire s'ajouteront aussi des frais de personnel. À chaque manifestation, des dizaines d'agents sont mobilisés pour sécuriser le centre-ville en amont et pour le remettre en état ensuite. Les assurances ne couvriront qu'une partie des dégâts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" lors de l\'acte 8 de la mobilisation le 5 janvier 2019 à Rouen.
Des "gilets jaunes" lors de l'acte 8 de la mobilisation le 5 janvier 2019 à Rouen. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)