"Gilets jaunes" : la confédération des commerçants de France s'inquiète des baisses de chiffre d'affaires

Lors des dernières manifestations, certains commerces ont été vandalisés et pillés.

Un manifestant pendant la mobilisation des \"gilets jaunes\" le 1er décembre 2018 à Paris.
Un manifestant pendant la mobilisation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Paris. (ABDULMONAM EASSA / AFP)

Le mouvement des "gilets jaunes" a un impact économique sur les commerces de toute la France. Lors des dernières manifestations à Paris, certains ont été vandalisés et pillés. En région aussi : un magasin Lacoste, par exemple, a été pillé jeudi 6 décembre en plein centre-ville du Mans, dans la Sarthe. "Nous ne sommes pas contre la revendication, nous en avons aussi, mais c'est certain que nous sommes inquiets par rapport à nos baisses de chiffre d'affaires. Ils baissent de samedi en samedi", a déclaré jeudi 6 décembre sur franceinfo Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France.

"Nous avons demandé que la manifestation de samedi ne perturbe pas, ne vampirise pas" les commerces et "que le pouvoir sécurise les commerçants, les Français. Christophe Castaner est ministre de l'Intérieur pour cela et nous comptons beaucoup sur le fait que sur Paris cela se passe bien."

Francis Palombi "lance un appel formel, sincère, avec mes tripes, pour dire 'halte aux manifestations violentes' à un mois de Noël. Retrouvons la joie de vivre".