Gilets jaunes : l'économie au ralenti

Partout en France, les commerçants sont à la peine en cette période de contestation sociale. Plusieurs centaines de personnes sont menacées de chômage partiel. 

France 3

Dans une grande surface lilloise (Nord), les clients forment de longues files d'attente. Ils préfèrent faire leurs courses vendredi 7 décembre, à la veille de l'acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes". "D'habitude je viens le week-end. Mais là, avec les événements qui se passent, je viens le vendredi pour être tranquille", explique un client. "On évite tous les grands axes depuis trois semaines", précise une autre cliente.

Le chômage technique menace certains salariés

Les employés savent que le magasin sera désert samedi 8 décembre. Le chiffre d'affaires est en baisse. Ils craignent de ne pas toucher leurs primes de fin d'année. Une grande enseigne affirme avoir perdu 100 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'ensemble de ses magasins depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" en novembre dernier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militant Anonymous et \"gilet jaune\" à Paris, le 24 novembre 2018. 
Un militant Anonymous et "gilet jaune" à Paris, le 24 novembre 2018.  (BENEDICTE VAN DER MAAR / HANS LUCAS / AFP)