"Gilets jaunes" : Julien Coupat a été déféré au parquet de Paris

Après plus de 30 heures de garde à vue.

Julien Coupat arrive au tribunal de grande instance de Paris lors du premier jour du procès Tarnac, le 13 mars 2018.
Julien Coupat arrive au tribunal de grande instance de Paris lors du premier jour du procès Tarnac, le 13 mars 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)

Julien Coupat été déféré au parquet de Paris dimanche 9 décembre, après plus de 30 heures de garde à vue, a appris franceinfo de source proche du dossier.

Son avocat, Jérémie Assous, commente ironiquement ce déferrement en indiquant que "Julien Coupat dissimule des objets contondants dans le tiroir de sa cuisine".

L'ancien militant d'extrême gauche, qui avait été relaxé au printemps dans le procès de Tarnac, a été interpellé et placé en garde à vue samedi 8 décembre pour "participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations", en marge de "l'acte IV" du mouvement des "gilets jaunes" à Paris.

Sa garde à vue avait été prolongée de 24 heures. Julien Coupat a été arrêté par la DGSI alors qu'il circulait dans le 19e arrondissement de la capitale en voiture avec un ami. La DGSI le suivait depuis plusieurs jours, a précisé son avocat à franceinfo.