"Gilets jaunes" : inquiétude au Puy-en-Velay

Les "gilets jaunes" pourraient être 1 000 à 2 000 rassemblés au Puy-en-Velay (Haute-Loire), samedi 9 mars. Plusieurs mesures anticasseurs ont été prises et les commerçants du centre-ville sont invités à se manifester.

FRANCE 2

Mobilier urbain démonté, stationnement interdit, samedi 9 mars, dans tout le centre-ville : les "gilets jaunes" organisent ce jour-là, au Puy-en-Velay (Haute-Loire), leur rassemblement régional. La ville se prépare à une nouvelle journée de manifestations. Ici, tout le monde a en mémoire les événements violents de décembre dernier. La préfecture avait été prise d'assaut, en partie incendiée, alors que du personnel était à l'intérieur.

Un service d'ordre des "gilets jaunes"

Selon les autorités, 1 000 à 2 000 "gilets jaunes" pourraient défiler, samedi, au Puy-en-Velay. Et parmi eux, une centaine de casseurs. Certains commerçants sont inquiets. "On préfère fermer, on a peur des débordements", affirme l'une d'eux. Des consignes de sécurité ont été données, comme la pose de protections sur les vitrines. Un bijoutier a, pour sa part, décidé de rester en surveillance dans son magasin fermé, demain. Les "gilets jaunes", de leur côté, ont annoncé qu'ils organiseront un service d'ordre pour éviter les débordements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 17 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 17 novembre 2018. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)