Éric Drouet, l'une des figures des "gilets jaunes", est toujours en garde à vue

Éric Drouet a été arrêté lors d'un rassemblement près de la place de la Concorde à Paris mercredi soir pour "organisation d'une manifestation non déclarée".

Eric Drouet, un des leaders des \"gilets jaunes\", le 23 décembre 2018 à Paris.
Eric Drouet, un des leaders des "gilets jaunes", le 23 décembre 2018 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Interpellé mercredi 2 janvier près des Champs-Élysées à Paris, Éric Drouet, l'un des leaders des "gilets jaunes", est toujours en garde à vue jeudi matin, a appris franceinfo auprès du parquet. Éric Drouet a été arrêté dans la soirée à Paris, en présence d'un journaliste de franceinfo. L'arrestation a eu lieu rue Royale, près de la place de la Concorde.

Éric Drouet était venu, avec une cinquantaine de personnes, déposer des bougies place de la Concorde, en soutien aux blessés du mouvement des "gilets jaunes". Il a été interpellé pour "organisation d'une manifestation non déclarée", a indiqué une source policière à franceinfo, et placé en garde à vue. Trois autres personnes ont également été placées en garde à vue pour rébellion. 

Déjà interpellé une première fois

Éric Drouet avait déjà été interpellé samedi 22 décembre pour le port illégal d'une sorte de matraque et pour "participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations". Il doit être jugé le 5 juin prochain pour ces faits.

Dans un long billet, Jean-Luc Mélenchon avait dit avoir de la fascination pour Éric Drouet. Il l'a même comparé à un personnage de la Révolution française : Jean-Baptiste Drouet, celui qui a démasqué Louis XVI pendant sa fuite. Le leader de La France insoumise a d'ailleurs réagi mercredi soir à la suite de cette nouvelle interpellation.